Comment trouver des idées pour son marketing de contenu ?

par Sandra Ferley

On vous le rabâche à tous les coins du net : sans contenu, point de salut. Oui le marketing de contenu est un incontournable du parcours de l’entrepreneur aujourd’hui. Alors écrire oui, mais sur quoi ?

PROpulsion-ALter Trouver des idées pour son marketing de contenu

Trouver le bon sujet

Le contenu, le storytelling, ou tout autre nom que vous lui donnez en fonction des supports ou des modes a ceci de commun à beaucoup d’entrepreneurs : il intimide, voire il fait peur. Et personne ne sait vraiment par quel mot l’attraper. Pourtant vous l’avez tous lu partout, de nos jour rien – ou presque – ne peut se faire sans un content marketing digne de ce nom. Pas un guide, pas un incubateur, pas un coach qui ne met en avant l’importance de l’histoire (de votre entreprise, de votre service, de votre produit, de votre idée) pour asseoir votre expertise et vous démarquer de la concurrence. Mais une fois qu’on vous a dit ça, il n’y a plus personne pour enchanter votre clavier.

Et pourtant. S’il n’y a pas de recettes magiques pour écrire, il existe en tout cas des tactiques pour trouver sur quoi écrire. Et croyez-le ou non, une fois le sujet trouvé, la moitié du travail est déjà faite (ou presque…). Il suffit de regarder autour de vous pour trouver les sujets qui intéressent vos lecteurs/prospects/clients et qui vont vous permettre de montrer votre expertise et de fidéliser votre communauté. Démonstration.


Vous n’êtes pas que le service
ou l’objet que vous vendez.

Parlez de vous, ça nous intéresse

Pas obligatoirement de ce que vous avez mangé au petit déjeuner (quoique si cela peut expliquer le cheminement d’une idée géniale que vous avez eue, pourquoi pas). Mais parlez de ce qui vous anime, de comment vous concevez votre activité, de la dernière machine que vous venez d’acquérir et en quoi elle va améliorer votre process, d’un mode d’échange que vous avez mis en place avec vos employés… Humanisez-vous, car l’Homme est un animal fondamentalement social et il aime connaître la personne derrière la technique. Vous n’êtes pas que le service ou l’objet que vous vendez.

Répondez à un questionnement, une problématique

Cela vous permettra de montrer quelle est votre plus-value professionnelle. Quel meilleur endroit pour les trouver que votre FAQ, si vous en avez une. Regardez également les commentaires sous vos publications pour voir quelles sont les préoccupations, les attentes de vos cibles, de votre client idéal. N’hésitez pas à solliciter également les personnes qui travaillent avec vous en leur demandant de vous parler de leurs fonctions, de leur expertise, de la structure, des offres, des questionnements des clients ou prospects… Et créez une liste de sujets à partir de leurs réponses. 

Faites des tranches

Un de vos sujets d’expertise est dense, il recouvre une large palette d’entrées ? J’ai presque envie d’écrire tant mieux ! En le découpant en sous-thématiques pertinentes, vous allez avoir toute une série d’articles spécifiques à rédiger pour traiter en profondeur ces problématiques. Netflix n’a qu’à bien se tenir.

Des outils et des mots

Enfin, différents outils peuvent aider à débloquer vos petites cellules grises. En voici quelques-uns.

    • La fonction « auto complete » de Google par exemple. Vous savez, quand vous faites une recherche autour d’un mot, Google proposera automatiquement les principales requêtes qui intègrent ce mot. Et donc les préoccupations des internautes.
    • Le moteur de questions / réponses de Yahoo! (Yahoo Answers), qui est conçu pour permettre aux internautes de trouver des réponses à des questions qu’ils se posent. Et donc à vous des questions et des problématiques qui intéressent vos cibles.
    • Il existe même un générateur de sujets proposé par Hubspot pour trouver l’inspiration à partir d’un ou plusieurs mots-clés.
    • Autre outil très pratique : « Answer the public ». Basé sur des recherches des internautes, il génère des questions et des associations d’idées sur un thème donné en lien avec un mot-clé ou une expression-clé.
    • Faire de la veille sur ce qui se dit et se fait dans notre domaine d’activité afin de garder un œil sur les tendances. Attention : il ne s’agit pas de copier mais de s’informer pour trouver des idées et rester au fait de ce qui intéresse nos clients/cibles.

Alors plus de procrastination et à vos claviers !

You may also like

Laisser un Commentaire