Coopérer le temps d’un été

par Carine Lamalle

Pas besoin d’attendre la sagesse des années pour tenter l’aventure coopérative! Les Coopératives Jeunesse de Services (CJS) permettent aux jeunes de 16 à 18 ans de tester leur capacité d’entreprendre le temps des vacances au sein d’une coopérative éphémère. Zoom sur la CJS organisée par le tiers-lieu de Sète, La Palanquée, en cet été 2021.

Une coopérative éphémère, à quoi ça sert ?

Concept inventé au Québec, pays pionnier dans le mouvement coopératif, la coopérative éphémère permet à des jeunes d’expérimenter l’entrepreneuriat collectif dans une structure dédiée, sur un temps très court (2 à 3 mois). Elle fonctionne comme une véritable entreprise coopérative : les jeunes coopérants décident ensemble des produits ou services qu’ils souhaitent développer, les mettent en place et sont rémunérés pour ce faire. Ils bénéficient d’un encadrement professionnel et sont appuyés dans leur projet par un maillage d’acteurs du territoire engagés dans le mouvement coopératif.

Où, quand, comment ?

De la mi-juin à la mi-août 2021, le tiers-lieu de Sète, la Palanquée ouvre la première CJS de l’Hérault. Parmi les parrains de ce beau projet, notre CAE* préférée, CREALEAD, apporte un soutien logistique et administratif (gestion de la facturation et du versement des rémunérations notamment).
Pour candidater, c’est maintenant en cliquant là
On n’est pas obligé d’être sérieux quand on a 17 ans, mais ça n’empêche pas de tenter de belles aventures collectives!

*Une CAE, kesako? Pour le savoir, rendez-vous ici

You may also like

Laisser un Commentaire